BIENVENUE A MON CABINET D’EVOLUTION

DAS RECHT AUF TRÄUME IST DAS LETZTE MENSCHENRECHT (Friedensreich Hundertwasser)

Le droit aux rêves est le droit de l’homme ultime (Royaume de paix Cent-Eaux serait la traduction du nom qu’a choisi de porter l’artiste écologiste protéiforme !)

Au terme d’un déménagement assez compliqué, je suis enfin installée à Paris, et j’ai le plaisir d’ouvrir mon nouveau cabinet que j’ai choisi d’appeler Le Cabinet d’Evolution. 

J’en profite pour remercier à nouveau chaleureusement Sophie ARTOIS pour le site internet qu’elle a réalisé pour moi. J’en suis vraiment très fière ! 

Au programme, des consultations en  Astrologie occidentale et Chinoise des 109 Energies (Zi Wei Du Shou), en Tarot de Marseille, des cours d’Astrologie et de Tarot, et des séances de Rêve Eveillé Libre. 

Si pour la plupart vous connaissez l’Astrologie et le Tarot, vous êtes moins nombreux à connaitre le Rêve Eveillé Libre (REL). 

Il s’agit d’une thérapie douce, proche de l’hypnose, à la différence que l’hypnose est inductive et directive, alors qu’avec le REL, l’inconscient est totalement libre d’aller où il le décide ! Le thérapeute n’intervient pas, sauf au moment du décodage du rêve, et encore ! 

Chacun porte les réponses et solutions en soi, un bon thérapeute est juste là pour contenir d’éventuels débordements. Il est comme une balise sur une route enneigée pour éviter de se retrouver dans le fossé ! 

Ce qui est beau, est que même si l’on traverse des zones d’ombre dans les rêves, (la rencontre avec l’archétype de l’Ombre fait partie du processus d’individuation comme l’a démontré C.G. Jung), les rêves vont à 99 % vers un « happy end » ! 

L’inconscient aspire toujours à la lumière, à la guérison, au mieux-être. 

MAIS À QUOI PEUT BIEN RESSEMBLER UN REVE EVEILLÉ LIBRE  ?

©ayham jabr

Voici un exemple, cité par Georges Romey, qui est à l’origine de la méthode, dans don Encyclopédie de la symbolique des rêves : 

« Il y a une grande lumière.. je suis dans cette lumière… je la traverse… elle est très épaisse… elle se moule au corps… c’est très agréable… je suis à l’aise pour me mouvoir comme dans de l’eau… c’est comme si je nageais, que je faisais la planche sur le dos, ou que je nageais comme un dauphin… je suis dans un ciel bleu, d’un bleu profond, calme… je suis habillé de lumière… j’entends des chants… il y a une ronde… une femme danse… une femme orientale, elle a un voile transparent sur le visage… elle danse avec grâce… il y a de très belles musiques… je danse avec elle maintenant… je suis heureux au contact de ce corps chaud… ses cheveux flottent… on monte dans le ciel… nous ne sommes plus qu’une lumière… vue du bas c’est une étoile… devant nous se tient un ange… » 

Le Reve Eveillé Libre donne un merveilleux accès à notre imaginaire qui est beaucoup plus riche qu’on ne le croit, et pour cause… la plupart du temps, hormis chez les artistes, il nous est inconnu. 

Ce qui me plaisait énormément lors de ma cure en REL, est que lorsque je sortais de la séance, non seulement j’avais eu des prises de conscience importantes par rapport à mon histoire qui me permettaient d’en dénouer les fils peu à peu, mais je repartais aussi avec un cadeau, un cadeau que je m’étais fait à moi-même : ce rêve, ces images et sensations que j’avais vécues. 

Contrairement à d’autres thérapies plus mentales, le REL fait la part belle au corps. Le ressenti est important, et fait partie intégrante du processus de guérison. 

« Le symbole ne doit pas être confondu avec le signe, car il n’est pas conventionnel et intellectuel, mais appel de l’imagination sensible vers un spirituel qu’il suggère sans le signifier »

Anne Souriau, Vocabulaire d’esthétique

Luc Bigé, Annick de Souzenelle, Deepak Chopra et CG Jung bien sûr, parmi tant d’autres, ont démontré les vertus thérapeutiques des symboles et leur incidence sur le cerveau. 

Pour rappel, à l’origine, un sumbolon (du grec ancien « jeter ensemble »)  était un tesson de poterie cassé en deux morceaux et partagé entre deux contractants. Pour liquider le contrat, il fallait faire la preuve de sa qualité en rapprochant les deux morceaux qui devaient s’emboîter parfaitement. (Source : wikipedia)

Sans rentrer dans des détails trop scientifiques, lors d’un traumatisme ou tout simplement d’un choc émotionnel, les synapses, qui gèrent la transmission des informations entre deux neurones en « bonne santé », se retrouvent comme figées. Il a été démontré qu’une des fonctions du symbole est de remettre en circulation les synapses et de favoriser la connexion entre les neurones. D’où le bien être ressenti au sortir des séances. 

Et le plus beau dans l’histoire est que ce processus est irréversible ! 

Je rends hommage ici à Georges Romey qui nous a quittés en 2020, et qui est à l’origine de cette méthode (sous sa forme moderne, car le Rêve Eveillé en soi est une technique vieille comme le monde, très utilisée dans les pratiques chamaniques notamment). Vous pouvez visionner ses entretiens sur Youtube (je ne parviens pas à les publier ici…).

Mon (fabuleux 😉 site internet : 

www.le-cabinet-d-evolution.com

ps : si vous aussi, vous voulez un très beau site, ou souhaitez réaliser des montages vidéo pour votre chaine Youtube ou autres, n’hésitez pas à faire appel à la talentueuse Sophie Artois :

so.art3@gmail.com

Ayant travaillé pendant 7 ans pour Baglis TV, elle en connaît un rayon dans les domaines ésotériques et métaphysiques ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s