VERSEAU

l'homme de vitruve

Une fois débarrassé de son ego encombrant, l’homme peut (enfin) envisager d’accéder au monde supérieur des Idées (au sens « platonicien » du terme). C’est un peu comme si, à force de labeur et de maîtrise sur soi, il pouvait, du haut de sa montagne, planer au-dessus de la mêlée parmi les anges et les nuages. 

Ce signe est à analyser en analogie avec la Maison XI (la maison des amis, des associations, des projets et des protections) que l’on nomme « la maison du bonheur ».
C’est « les copains d’abord » !

Le Verseau accompli sera donc l’homme qui tend vers une plus grande conscience, la conquête des hauts sommets. L’aventure devient la conquête de la liberté. Devenir « libre comme l’air ».
Mais si cet effort échoue, le paroxysme du moi peut aboutir à la paranoïa, dans un mélange d’orgueil et de persécution, ou encore le « complexe de l’apprenti-sorcier », avec ce que ce terme implique comme aventures et échecs. L’inflation du moi n’a d’égale que sa démesure, et peut devenir dangereuse pour soi-même comme pour autrui.
Le danger pour lui, sera d’être trop « dans la tête ». A l’image des anges, il souffrira d’un manque d’incarnation et d’ancrage. (Sauf que les anges, leur place est bien dans le ciel, alors que nous autres, avant de les rejoindre, devons vivre sur terre…).
Il risque alors de se couper du sentiment, et d’être un peu distant.

D’ailleurs, en amour, s’il est capable de passion (ne pas oublier que c’est un signe « fixe »), il aura les idées très « larges », mais manquera parfois de sensualité.

Les femmes Verseau surtout, sont célèbres pour vivre des amours très libres.
Jeanne Moreau : Jules et Jim.
Juliette Greco, muse des zazous
Yoko Ono

Colette, une femme libre (née le 23 Janvier 1873 à St Sauveur) :

colette

« (…) jalouse et consternée de devoir être enfermée dans un rôle d’épouse bafouée, se libère de plus en plus de cette tutelle.
Elle commence alors une carrière au music-hall, où elle présente des pantomimes orientales dans des tenues très légères (la Préfecture de Police interdit notamment son spectacle de pantomime nu sous une peau de panthère), puis vivra des années de scandale et de libération morale : elle divorce de Willy et connaît plusieurs aventures féminines… » (Wikipedia)

Bref, c’est le signe de l’humanisme, de l’homme accompli, de l’homme libre.

La devise « Liberté, Egalité, Fraternité » est de Robespierre, dont l’AS était Verseau.

robespierre

C’est d’ailleurs un très bon exemple de Verseau. L’idéal était noble, en effet. Se battre pour un monde plus fraternel, pour l’abolition de l’esclavage, quoi de plus « Verseau » ?

Mais poussé à son paroxysme, et avec un entêtement typique des signes « fixes » (il était Taureau-Verseau), cela a donné « la Terreur »…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s