JEROME CAHUZAC

Voici le texte sur J. Cahuzac publié dans la prestigieuse revue 3*7*11* du R.A.O. (Rassemblement des Astrologues Occidentaux). Je suis très fière, et les remercie au passage.

THÈME DE JÉROME CAHUZAC :

– Dans ce thème « double » Gémeaux-Sagittaire, l’aspect « vénusien » prime : 

cahuzac occ.

Conjonction Soleil-Vénus, Vénus ayant maîtrise sur le MC et sur la Lune en Taureau en Maison VI, le Maître d’AS Jupiter se trouvant lui aussi dans le signe vénusien et opulent du Taureau (en Maison V, maison du jeu et des gains financiers).

L’aspect vénusien allié aux signes d’air (Gémeaux, importance de la quarte d’Air) indique des capacités de charme, de communication, un tempérament optimiste, une énergie et une vitalité à toute épreuve, une facilité générale que la vie lui a offerte dès la naissance : Jupiter, le grand bénéfique, dans la maison de la chance, Soleil-Vénus en Maison VII, le DS encadré par Vénus, la Lune et Jupiter : nul doute que cet homme jouit d’une grande popularité, et a le don de mettre tout le monde dans sa poche !

Il est à noter que cet aspect vénusien concerne avant tout le travail : MC Balance, Maison VI en Taureau.
Or, il se trouve que M. Cahuzac, après avoir entrepris des études médicales (un autre aspect de la Maison VI…), plus précisément en cardiologie (Soleil trigone Mars), épouse une femme dermatologue (Lune en Taureau en VI), et c’est grâce à elle, qu’il ouvre sa première clinique d’implants capillaires (MC en Balance : l’esthétique, et toujours la maison VI).

Autre aspect amusant (si l’on peut dire…) de sa Lune en Maison VI (laquelle gouverne aussi les employés, les gens de service…) : en 2007, il est condamné pour avoir employé « au noir » une femme originaire des Philippines et sans papiers, la rémunérant 250 Euros pour 40 heures de travail. Il sera acquitté.
Jupiter transitait alors l’AS de ce Sagittarien chanceux, ce qui allégeait considérablement l’opposition Saturne-Neptune sur Pluton en VIII, et Pluton opposé à son Soleil natal.

Prédominance donc des planètes et signes « primaires » (Vénus trigone Mars, Lune, Gémeaux, Taureau, Cancer) : Cet homme vit avant tout pour satisfaire son plaisir, renforcé par Jupiter Taureau V, qui marque de façon péremptoire un goût pour le confort matériel et pour l’argent.

Ce Jupiter Taureau , qui ne fait que de beaux aspects, signifie, en principe, une oralité comblée : il est certain que J.C. a tout pour être aisé et gagner dans le domaine des finances !

Mais ne pas oublier que Jupiter est aussi la démesure, l’ampleur, et le défaut d’orgueil. Si on le met en parallèle avec Saturne, (qui culmine ici au MC, donc sur l’axe parental), autre planète qui gouverne l’oralité mais du côté du manque, on assiste ici à un « complexe de sevrage » important, qui va se traduire par une avidité sans bornes.
Par ailleurs, Jupiter Maître de l’Ascendant auto-satisfait en Taureau peut induire un sentiment d’impunité, d’autant que les autres planètes ne laissent guère de place à la réflexion et à l’introspection.

Car si la conjonction Soleil-Vénus en Gémeaux en VII indique, apriori, une communication fluide, Mercure, lui, est loin d’être bien aspecté : conjoint à Uranus sur la pointe de VIII, ils forment tous deux un carré à Saturne, donnant un excès d’éléments « secs » : ce Gémeaux souple en apparence a une parole sèche, cassante, et fait preuve d’une grande rigidité de pensée. Facilement susceptible (Mercure Cancer), J.C. se braque, incapable de se remettre en question.

Les évènements survenus en Décembre 2012 auraient-ils pu être prévisibles ? Les transits majeurs nous donnent de précieux renseignements à ce sujet.

Le seul carré Uranus-Pluton suffit amplement à lui seul à mesurer l’étendue des dégâts, d’autant que ce carré redoutable se situe à des endroits clés de son thème :
Pluton en Capricorne est exactement opposé à son Mercure natal, tandis qu’Uranus, effectuant un carré à lui-même, est opposé à Saturne (toujours une prédominance de « sec ») ; ces deux planètes ferment donc e carré Mercure-Uranus-Saturne natal.

Mais avant même de vivre ces transits, un simple coup d’œil au thème natal aurait alerté n’importe quel astrologue débutant : Saturne en X, facteur classique des revirements de carrière, des chutes, et Uranus sur la pointe de VIII significateur des ruptures financières, des pertes … Or, il se trouvent au carré l’un de l’autre…
Par ailleurs, on parle couramment de « mémoires de pertes » lorsqu’Uranus et Pluton natals sont l’un ou l’autre présents en Maison VIII. Or, ils s’y trouvent ici tous les deux.

Le carré Saturne-Uranus est très souvent le signe d’un facteur d’auto-destruction subi ou acté.

De quel type de « perte » s’agit-il, et en réponse à quoi l’être agit-il en se sabotant lui-même ?

Il faut étudier la présence de ces deux astres dans les signes pour trouver des éléments de réponse :
La Balance et le Cancer sont les signes du couple et de la maternité.
Il est intéressant de noter à ce propos que la Balance se situe 9 signes avant le Cancer, qui se trouve lui-même 9 signes avant le Bélier.
Après la formation du couple en Balance, il faudra 9 mois avant que le fœtus apparaisse au Cancer, et 9 mois supplémentaires pour que l’individu naisse et devienne pleinement autonome au Bélier.
Les Chinois ont bien compris cela, qui calculent l’existence de l’individu 18 mois avant la naissance, et non pas 9 comme les occidentaux.

En tous cas, la présence des planètes « sèches et dures » que constituent Saturne et Uranus dans cet ensemble de signes est probablement lié à des mémoires difficiles concernant le couple et la maternité, comme par exemple un enfant mort dans la généalogie ou un accouchement particulièrement difficile. Il est à noter que Saturne se trouve sur l’axe parental IV-X et qu’Uranus est dans la « maison de la mort » en VIII.

L’être, qui vient par ailleurs au monde avec des mémoires glorieuses de courage (père ancien résistant médaillé comme « invalide de guerre », Soleil Trigone Mars), et de réussite à tous les niveaux, pourra rester marqué dans ses cellules par des évènements très difficiles. Il reconduira inconsciemment cet échec et cette perte, à moins d’effectuer un important travail d’introspection et de nettoyage des mémoires cellulaires, mais comme nous l’avons vu plus haut, rien ne prédisposait JC à ce type de recherche intérieure.

Voyons maintenant en quoi le thème chinois nous instruit en la matière…

cahuzac chin.

THEME CHINOIS :

Son thème Chinois est tout aussi éloquent, et il est permis de dresser, comme souvent, de nombreux parallèles entre les deux thèmes…

– Son Destin, en case du Coq, appartient au « Groupe Royal », groupe de la réussite sociale, des nantis de la société, de la partie dirigeante.
– Ainsi placé en case Métal du Coq, le Roi Des Astres, qui est de l’élément Terre, est neutre (ni brillant, ni éteint), mais il est considérablement renforcé par l’Etendard Chinois « Pouvoir ».
– Vénus est ici représentée sous la forme de la « Fleur de Pêcher », une des Vénus chinoises… Mêmes qualités de charme, de goût vénusien, esthétique…
– Par Trigone en case du Serpent et du Tigre, se trouvent « Punition » et « Nuage Noir », qui convergent sur le Destin, et qui ainsi réunis s’intitulent « la Double Punition.
– Ces deux énergies se trouvent sur l’axe Profession-Finances, qui est par ailleurs sous le sceau inquiétant de la Danse et du Démolisseur éteints.
– Je cite « la Véritable Astrologie Chinoise » au sujet de ces deux énergies éteintes :
« Danse et Démolisseur ensemble et éteints dans la case du Serpent ou du Sanglier constituent un double indice d’avidité, de cupidité, de contrariétés, et parfois de malhonnêteté sur le plan financier et professionnel. »

Revenons sur les premières décennies de cette existence :

14-23 ans : la Porte Géante et le Serviteur éteints en face appartiennent tous deux au « Groupe Littéraire ». Il s’agit selon toute logique d’une période d’études. Celle ci a dû être relativement brillante (Soleil *** au trigone soutenu par la totalité du Groupe Jupitérien qui marque la réussite sociale). Cependant, on peut imaginer que JC a dès cette époque été l’auteur (ou la victime ?) d’attaques verbales, de médisances, de calomnies, dont la Porte Géante éteinte est la marque, inexorablement.
La Porte Géante éteinte est en effet un aspect fort redouté par les astrologues chinois. Facteur d’insatisfaction en général, elle est en rapport avec le langage dans tous les mauvais sens du terme, y compris le mensonge.
Or, cette case du Chien sera celle de son année 2012…

Décennie 24-33 brillante sur le Général * : décennie de réalisations, de succès en tous genres, d’acquisition de fortune (Trésor), de rencontre amoureuse et de mariage (Cordon Rouge).
Il récolte les lauriers (Lauréat), et acquiert une certaine autorité, notamment vis à vis de ses pairs (Lauréat-Officier en RP).

La décennie 34-43 est sous le signe d’une protection (Honnête), et d’une reconnaissance sociale importante (Soleil***, + tout le groupe Jupitérien) bien qu’elle ait sans doute été semée d’embûches (Sort de Terre, Lance éteinte).

44-53 ans : 7 Epées et la Vierge : toutes sortes de difficultés apparaissent dès cette époque, y compris une rupture amoureuse signifiée par Punition.

54-63 ans : la décennie dans laquelle il se trouve actuellement, apparaît bien « noire » !
Si une case Sans Grande Etoiles (SGE) doit être barrée et occupée par un Néant, (elle l’est), il n’en reste pas moins qu’elle est sous l‘influence de Sort de T./ Nullité de T. sur l’axe Tigre – Singe.
Cette configuration spécifique s’appelle : « Les ailes de l’oiseau blessé en plein vol ». CQFD.
S’ajoutent à cela les Erosions : pertes financières.
Plus quelques énergies très « gaies » ! Dommage du Ciel, Triste Invité, Pleurs du Ciel, Nullité de Terre.
Quant au Cheval, il ne supporte absolument pas la Barre de Coupe (BC), puisqu’il appartient au groupe des Douloureuses qui ne tolèrent pas la présence des barres.
On peut imaginer qu’il a songé à fuir à l’étranger (Cheval) mais qu’il en a été empêché (présence de la Barre).
A noter que cette décennie se situe en case Amitiés, ce qui remet passablement en cause la magnifique maison VII occidentale que nous avons vue plus haut. Cela permet en tous cas de la nuancer.
Fleur de Pêcher dans le Destin indique bien un facteur de charme, la case Relations Publiques une certaine autorité (Laureat, Officier) remise en cause cependant par la Barre de Coupe.
Quant à la case Amitiés, elle est désastreuse, et il se trouve qu’elle opère spécifiquement dans la période 54-63 marquée entre autres par les Amitiés… qui lâchent…

Ce thème, qui fonctionne merveilleusement bien, aurait été difficile à comprendre sans le thème Chinois, où les difficultés du Destin apparaissent au 1er coup d’œil.
Nous avons vu comment le carré Saturne-Uranus opérait dans le thème occidental, mais avec le Chinois, il est très clair que cette « auto-destruction » sera vécue au niveau du Triangle Personnel, soit les Finances et la Profession, et que cela va marquer toute sa vie.
Pratiquée seule, il manque à l’Astrologie Chinoise l’aspect purement psychologique auquel les Chinois n’accordent pas beaucoup d’importance.
AU niveau des évènements et du déroulement de la destinée, l’Astrologie Chinoise n’a pas son pareil.
Mais ce qui rend l’étude vraiment intéressante est bien la comparaison des deux thèmes.

Note : la citation est tirée de « La véritable Astrologie Chinoise » par François Villée et Vo Van Em, Editions Traditionnelles.

www.astrologie-rao.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s