KANDINSKY

Vassily KANDINSY, né le 16 Décembre 1866 à 5h58 à Moscou.

On voit bien, grâce à ce thème magnifique,
ce que peut être un Sagittaire « pleinement réalisé ».

Der Blaue Reiter (détail), Kandinsky

Der Blaue Reiter (détail), Kandinsky

3 planètes rapides en Sagittaire Maison I, planètes d’une grande vitalité, sont harmoniques à Jupiter Verseau et Neptune Lune.

Toute l’inspiration, l’intuition, la spiritualité sont là. La flèche décochée qui s’élance vers les étoiles, l’utopie, l’art comme moyen d’action, le beau au service du bien, et l’inverse…

A noter que la Lune et Neptune, les deux planètes d’inspiration, se trouvent dans le signe pionnier et avant gardiste du Bélier. Le Bélier, il est en avance, c’est le chef de file. (De nombreux inventeurs ont la Lune en Bélier, Steve Jobs, par ex….). C’est un côté visionnaire, amplifié par le sextile à Jupiter Verseau, signe d’élévation, d’ouverture, de tolérance lui aussi…

squisse pour Composition II, 1909, Guggenheim Museum

squisse pour Composition II, 1909, Guggenheim Museum

Mais un thème puissant n’est pas fait que d’aspects harmoniques, car ce sont les dissonances, c’est-à-dire les tensions, qui font avancer l’homme.
Or, la conjonction Lune Neptune est carrée à Uranus en Cancer. Il y a là un véritable ballet entre les valeurs sèches et humides. Uranus sec en Cancer humide, et Lune et Neptune, humides, dans le signe brûlant du Bélier !

Sans doute que sans toutes ces valeurs chaudes, mais aussi la tension créée par le carré (et Uranus planète « raide », s’il en est), l’être aurait pu rester un contemplatif, mystique, certes, mais qui n’aurait pas éprouvé le besoin de créer, ni de passer à l’action. Ces valeurs chaudes sont renforcées par l’opposition Mars-Jupiter, qui reflète par ailleurs les difficultés rencontrées par l’artiste à se faire une place dans la société, et les critiques incessantes de la part de ses contemporains.

Quant à l’opposition Saturne-Pluton sur la ligne d’horizon, elle dénoterait d’une tension interne extrême dans un autre contexte, mais j’y vois ici surtout la guerre et les aléas de l’époque qui l’a sans cesse obligé à fuir, et surtout à finir ses jours en « exil » (Saturne en XII : la prison).

Composition 8, 1923, Guggenheim Museum, NY.

Composition 8, 1923, Guggenheim Museum, NY.

Il s’inscrit d’abord à l’université de Moscou et entame des études de droit et d’économie (le droit : Jupiter, le Sagittaire). Bien que sa profession soit couronnée de succès, (Vénus sextile Jupiter… ça aide !), au moment d’obtenir une chaire d’enseignant, en 1895, il décide de rompre avec la carrière juridique pour se consacrer à l’art. (29 ans, c’est le fameux « retour de Saturne », si important, pour tout un chacun… et particulièrement pour lui, qui est né au lever de Saturne…).
Il part apprendre la peinture à Munich, et se forme aussi en voyageant énormément (le Sagittaire).
Il devient rapidement lui-même professeur de peinture (le professorat est un autre métier typiquement « Jupitérien »).

La montagne Bleue, 1908, Guggenheim Museum

En 1911, il créé « Der Blaue Reiter », (le Cavalier Bleu) avec Franz Marc (un nom pareil, il fallait le trouver, quand même !).

Pour Kandinsky, le cavalier est une métaphore de l’artiste : « Le cheval porte son cavalier avec vigueur et rapidité. Mais c’est le cavalier qui conduit le cheval. Le talent conduit l’artiste à de hauts sommets avec vigueur et rapidité. Mais c’est l’artiste qui maîtrise son talent ».

La même année, il édite « Du spirituel dans l’art », dans lequel il écrit :

« Je voudrais que l’on finisse une bonne fois pour toutes par comprendre ce qu’il y a derrière ma peinture et qu’on ne se limite pas à constater que j’utilise des triangles et des cercles. »

Tout le Sagittaire est là !

Dans le triangle noir, 1923, Guggenheim

Composition 8, 1923, Guggenheim Museum, NY.

Après la guerre, il occupera de nombreuses fonctions officielles (le Sagittaire « rangé »), mais sera souvent critiqué pour ses actions. Il part alors enseigner en Allemagne au Bauhaus. Le Bauhaus aurait pu rendre possible à ses yeux son projet utopique de reconstruction d’un monde placé sous le signe du spirituel.
Il développera ses recherches dans la théorie comme dans la pratique, mais l’espoir va laisser place dès 1933 à l’Histoire, puisque le Bauhaus sera fermé par les nazis en 1933.
Il s’installe ensuite en France, où il restera jusqu’à sa mort en 1944.

Bleu de ciel, 1940, Musée d'Art moderne, Paris

Bleu de ciel, 1940, Musée d’Art moderne, Paris

Toute sa vie, l’accueil de son œuvre a connu et subi des rebondissements idéologiques. En tant que moscovite fortuné, il est soupçonné par les artistes de gauche d’être de sympathie avec les russes blancs. Mais en tant qu’il a travaillé en Union soviétique après la Révolution d’Octobre, les autorités occidentales, et surtout allemandes, le soupçonnent de bolchevisme. Pris entre les feux de la politique, son art est au mieux regardé comme une émanation spirituelle dégagée de toute contingence matérielle.Alors qu’il se pourrait qu’il se soit précisément construit contre l’adversité.

(texte tiré des « Dossiers pédagogiques du Centre Georges Pompidou »)

kandinsky occ.

kandinsky chin.

THEME CHINOIS :

Le Destin se trouve sur l’axe Chien-Dragon BN, qui est une marque de spiritualité certaine…

Publicités

2 réflexions sur “KANDINSKY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s