POISSONS

The morning after the deluge, Turner, 1843, Tate Gallery

The morning after the deluge, Turner, 1843, Tate Gallery

Le plus mystique des signes, est aussi le dernier des signes mutables (ou « doubles), c’est à dire le dernier signe « de transition ». Il s’agit ici d’une transition importante, puisqu’il va clore le cycle zodiacal avant d’en entamer un nouveau. C’est la fin de l’hiver, qui prépare le printemps et la suite.
C’est la période précédant Pâques, où l’église avait institué le « carême », jeûne de 40 jours, en référence au jeûne de Moïse avant la remise des Tables de la Loi et aux quarante jours de la tentation du Christ dans le désert.


Plus prosaïquement, c’était surtout une manière d’éviter les famines, puisque les réserves en nourriture touchaient à leur fin pour de nombreux paysans.
De fait, c’était donc une période propice à la méditation et à la prière, car on prie mieux l’estomac léger !

« Oui, médite… c’est là ton sort ». (V.H.)

Comme le chante Moustaki dans « Les Eaux de Mars », c’est aussi « l’hiver qui s’efface…, la fin d’une saison…, c’est la neige qui fond…, ce sont les eaux de Mars…, c’est la promesse de vie…, le mystère profond…, ce sont les eaux de Mars…, dans ton cœur tout au fond ».

En Mars, c’est vrai, tout se délite, tout se liquéfie, même le ciel, afin de nourrir à nouveau la terre endormie.

D’un tempérament lymphatique, le natif du Poisson est en analogie totale avec cet élément liquide : très réceptif, hyper-sensible et hyper-émotif, sa force et sa faiblesse résident dans une plasticité psychique extrême. C’est une éponge émotionnelle !
Dans le meilleur des cas, il développera des « antennes » qui le mettent en prise directe avec le monde de l’au-delà, lui accordant une imagination et un inconscient d’une richesse incroyables, et une connexion aux mondes subtils et sensibles.
Dans certains thèmes dissonants, en revanche, il est à craindre qu’il se perde, et cherche fuir dans l’alcool ou autres stupéfiants.
Plus qu’un autre, il éprouve en effet une grande difficulté à réaliser son unité intérieure, à trouver son centre. Dans ces conditions, il est tentant de fuir de tous les côtés !

Undine giving the ring to Massaniello fisherman of naples. Joseph Turner

Undine giving the ring to Massaniello fisherman of naples. Joseph Turner

« Homme, rien n’est plus effrayant que cet exil de l’âme ». (V.H.)

En tant que signe double, il existe deux sortes de Poisson : le premier, que François Villée appelle le « poisson du bocal », ressentira le corps, et le monde matériel ici-bas comme une prison. Il trimballera ce sentiment d’enfermement, et s’il ne parvient à trouver le chemin vers son âme, le risque est qu’il s’enferre dans un labyrinthe intérieur qui le coupe du monde petit à petit.

« Ton sang est ton bourreau. Ta chair est ta geôlière ;
de l’infâme prison tes sens sont les habits ». (V.H.)

Mer orageuse, Emil Nolde

Mer orageuse, Emil Nolde

Le « poisson de l’océan », lui, sent battre l’océan et le ciel au plus profond de son cœur. D’instinct, il sait « qu’il n’est qu’une goutte dans l’océan », mais l’océan est justement formé de gouttes, et il sent donc qu’il fait partie de la grande communauté vivante qui va de l’atome à la galaxie, dont l’humanité n’est qu’un élément de la chaîne, et dont il sera l’humble serviteur.

Le Poisson pleinement réalisé donnera des physiciens (Einstein), des mystiques et des médiums (Edgar Cayce), des écrivains, des visionnaires (Victor Hugo), des artistes (Luc Besson)… et surtout quantité d’anonymes qui oeuvrent quotidiennement avec dévouement pour soulager nos souffrances : on trouve en effet un grand nombre d’infirmiers et d’aides soignants parmi nos amis Poissons.

C’est que, comme tout autre signe, il faut étudier la « maison » astrologique qui lui correspond.
Or, les astrologues nomment la Maison XII, la dernière expérience terrestre à vivre, « la prison du zodiaque » : c’est en effet elle qui gouverne les prisons, justement, mais aussi les hôpitaux, les maisons de retraite, les monastères, bref, tous les lieux clos qui existent ici-bas. Elle gouverne également le secret, les non-dits, toutes choses que l’on n’exprime pas. Eh ! a-t-on déjà vu un poisson parler dans un aquarium ? 

Johnny Cash

Johnny Cash

Un très bel exemple de destin « Poissons » est le grand chanteur de country Johnny Cash : toute sa vie, il a chanté dans, et pour les prisons et les prisonniers, s’investissant corps et âmes à améliorer leur sort. Ne ressentait-il pas au plus profond de sa chair ce qu’ils éprouvaient ? lui qui a dû se battre contre la drogue pendant des années, et qui a trouvé son salut christique à travers sa femme June Carter, notamment.

Les deux planètes qui y ont élu domicile en Poissons, Jupiter, et Neptune, sont deux planètes d’expansion. Nous avons déjà largement glosé sur Jupiter-Zeus en parlant du Sagittaire. Quant à Neptune, la plus grosse planète du système solaire, et de loin, elle fut découverte en 1876.
Je laisse la parole à ma collègue Sylvie Tribut :

« Les événements historiques qui ont coïncidé avec la découverte de Neptune sont complexes. Vers 1840, l’Europe est entrée dans le Romantisme, en réaction contre la philosophie des Lumières ; 1848 a vu le début du spiritisme moderne, après qu’un esprit se fut manifesté dans la maison des célèbres sœurs Fox, dans l’Etat de New York. Cette même année a aussi été marquée par la publication du Manifeste du parti communiste, ce qui a conduit à associer Neptune au socialisme, issu du désir de soulager les classes les plus défavorisées. »

Rainbow, Turner

Rainbow, Turner

De « gauche », les Poissons ? il faut bien admettre, que plus qu’un autre, il rêve d’une grande communauté d’idées et de biens, sans laquelle il ne peut concevoir l’univers.

Comme le Sagittaire, autre jupitérien, son intelligence et sa vision des choses sont synthétiques. IL se situe à l’opposé de la Vierge, qui lui fait face, qui quant à elle dissèque, analyse, regarde le monde à travers un microscope (nombre de biologistes ou de scientifiques appartiennent au signe de la Vierge).

« Synthèse, dit le ciel. L’homme dit : analyse ! ».

Mais attention ! Neptune est aussi une des planètes, astrologiquement parlant, des plus pernicieuses !
Lorsqu’elle est valorisée, et à défaut d’être bien aspectée, elle signe le plus souvent des complexes d’identité. Elle est aussi le maître des illusions, des mirages, et par extension des charlatans, des escrocs…

« Dieu, qu’a fait ta créateur, et de quoi l’être est-il puni « 

Mais à qui sait bien l’appréhender, elle ouvrira les portes de la perception la plus fine, aux peintres les nuances mélodieuses, aux musiciens l’inspiration pure, et à qui tout simplement est attentif au silence, les paradis subtils.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s